Solhan

Solhan : deux morts et quatre blessés lors du désamorçage d’un engin explosif

Un engin explosif improvisé a provoqué, mardi, deux morts et quatre blessés lorsqu’une patrouille du détachement de la gendarmerie de Solhan dans la province du Yagha a tenté de le désamorcer, a appris l’AIB de source sécuritaire.

Selon cette source, le drame est survenu dans la matinée du mardi 22 février 2022.

Il ressort qu’une patrouille du détachement de gendarmerie de Solhan, localité située à une quinzaine de kilomètres de Sebba, chef-lieu de la province du Yagha a découvert un engin explosif improvisé dans le cadre de sa mission de sécurisation des populations et de leurs biens.

Dans l’optique de désamorcer cette mine, elle a malheureusement explosé occasionnant ainsi deux morts dont un gendarme et un Volontaire pour la défense de la patrie (VDP) et quatre blessés.

L’incident s’est passé précisément dans le village de Gongorgouol, situé au Sud et à une dizaine de kilomètres de Solhan.

En rappel, le détachement de gendarmerie a été installé dans cette localité suite à l’attaque perpétrée dans la nuit du 4 au 5 juin 2021 faisant 160 civils assassinés.

Agence d’information du Burkina

Ajouter un commentaire