L’Etat burkinabè, représenté par ses avocats, était devant la barre du Tribunal administratif de Ouagadougou, le 17 avril 2020, pour se défendre suite à une plainte déposée contre lui par des magistrats. Ceux-ci au nombre de 138 ont en effet initié une procédure de référé auprès dudit tribunal afin queLa suite …..

Le président Roch a été désavoué au sens propre du terme par les magistrats du CSM membres du Conseil de discipline. Comme nous l’annoncions hier, la volonté du président n’a pas été respectée.  L’autorité garante de l’indépendance de la magistrature qu’il représente voulait que les activités du conseil de disciplineLa suite …..

  Dans une lettre  adressée à la secrétaire permanente du ( CSM) conseil supérieur de la magistrature,avec ampliation au président du Faso, garant de l’indépendance de la magistrature le conseil syndical  la SAMAB suspend sa participation au sein de l’instance disciplinaire (conseil de discipline) du CSM  installé suite aux travauxLa suite …..

L’adoption prochaine d’un code de déontologie devant sanctionner les magistrats indélicats, gagnerait à privilégier  »une logique plus préventive et pédagogique » qu’ »une logique purement répressive », a recommandé mardi,  la présidente du Conseil supérieur de la magistrature Thérèse Traoré.  »Mon avis à ce sujet est que, plus que d’aller à une logiqueLa suite …..

Le Président du Faso reçoit en audience ce jeudi 10 novembre au Palais Kosyam, le Conseil supérieur de la Magistrature (CSM). C’est dans un contexte d’indexations multiformes sur la justice que ces échanges se tiennent, un mois après la rentrée judiciaire. En tant que garant de l’institution judiciaire, c’est uneLa suite …..

Se basant sur de récents propos tenus par de hautes personnalités de l’Etat, dont le président du Faso et celui de l’Assemblée nationale, l’intersyndicale des magistrats accuse le pouvoir de vouloir remettre le grappin sur le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et, partant, remettre en cause l’indépendance de laLa suite …..