Politique: le gouvernement répond aux magistrats

Par une déclaration signée du 11 juillet 2020, parue dans les réseaux sociaux et relayée par des organes de presse, l’Intersyndicale des magistrats (SAMAB, SBM, SMB) a élevé une protestation contre « la persistance du Gouvernement dans l’exécution de son plan cynique d’embrigadement et de déstabilisation de la magistrature ».

Cette déclaration fait suite à l’adoption, en conseil des ministres, le 08 juillet 2020, de deux décrets par le Gouvernement. L’un des décrets porte extension et régularisation des indemnités, primes et avantages de toute nature, alloués aux magistrats, aux membres de la Cour de Cassation, de la Cour des Comptes et du Conseil d’Etat, tandis que l’autre porte modification du décret n°2016-256/PRES/PM/MINEFID/MJDHPC du 25 avril 2016 portant grille indemnitaire, primes et avantages de toute nature, alloués aux magistrats en fonction et aux auditeurs de justice.

Ajouter un commentaire