Ceci est la liste des partis et regroupements ou formations politiques à jour conformément à l’article 157 du Code électoral. Le ministre d’Etat appelle les autres partis et formations politiques à se conformer aux dispositions réglementaires s’ils souhaitent prendre part aux élections du 22 novembre 2020.La suite …..

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) informe les citoyens burkinabè qu’elle a mandaté son porte-parole, l’honorable Moussa ZERBO, pour rendre visite à Monsieur Adama OUEDRAOGO dit Damiss, Directeur du journal « Le Dossier », et M. Rahouf BAYIRE, responsable de la page Facebook « Proximité info » etLa suite …..

Dans un communiqué publié ce jour 30 mars 2020,  l’UPC annonce le décès de Madame Sirima/Fofana Mariam, 9ème Vice-présidente du parti.  Après le décès de la députée Rose-Marie Compaoré/ Konditamdé, députée de la province du Zoundwéogo et 2ème Vice-Présidente de l’Assemblée nationale, revoilà moins de deux semaines après, un autreLa suite …..

La Nation burkinabè a été une fois de plus endeuillée. Nos ennemis ont assassiné 36 compatriotes dans la commune de Barsalogho, province du Sanmatenga, dans la soirée du lundi 20 janvier 2020. C’était lors de deux attaques ayant ciblé des paysans des villages de Nagraogo et de Alamou. En cesLa suite …..

A travers un communiqué de l’État-major Général des Armées, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a appris avec une grande consternation, la mort de plus d’une dizaine de militaires burkinabè dans l’attaque contre leur détachement basé à Koutougou ce lundi 19 août 2019.  L’UPC présente ses sincères condoléancesLa suite …..

Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) fustige le comportement du gouvernement qui a transformer le lancement de la Journée de l’arbre à Tenkodogo en un gigantesque meeting du candidat Roch Kaboré. Les structures de l’Union pour le Progrès et le ChangementLa suite …..

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) suit avec une grande attention, le développement de l’affaire dite de charbon fin. La Justice burkinabè s’est saisie du dossier. Faut-il le rappeler, il s’agit d’une tentative d’exportation frauduleuse de métaux précieux d’une valeur de 330 milliards de francs CFA, avec uneLa suite …..