Terrorisme: ces actes criminels visent à créer un affrontement entre les différentes couches socioreligieuses

Le dimanche passé, nous avons appris avec consternation qu’un prêtre et cinq fidèles catholiques de Dablo, dans le Sanmatenga, ont été assassinés en pleine messe par des individus armés non identifiés.

Le 28 avril 2019, c’était le pasteur de Sirgadji, dans le Soum, et cinq de ses fidèles qui ont été abattus dans leur église.  Ces tueries viennent s’ajouter aux assassinats de nombreux leaders musulmans et coutumiers.

L’Opposition présente ses condoléances aux familles éplorées et aux communautés religieuses concernées.  De toute évidence, ces actes criminels visent à créer un affrontement entre les différentes couches socioreligieuses de notre pays. La situation de crise sécuritaire que nous vivons nous appelle à la vigilance, au maintien et au renforcement de la tolérance ainsi que du vivre-ensemble.  C’est pourquoi nous devons travailler à sauvegarder la République et ses valeurs

Wakatt Communication

Extrait de la déclaration du CFOP

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.