Terrorisme : Le Premier ministre appelle à ‘’ramener les combattants burkinabè à la maison’’

Le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré a relevé jeudi, la nécessité de ramener à la maison, les jeunes burkinabè qui ont pris les armes contre leur patrie, en s’engageant dans le terrorisme.

«Il n’est un secret pour personne que parmi leurs (groupes armés terroristes) combattants, figurent aujourd’hui des jeunes burkinabè qui ont pris les armes contre leur patrie. Notre devoir est de travailler à les ramener à la maison», a déclaré jeudi le Premier ministre burkinabè, lors de son discours sur la situation de la Nation.

Pour ce faire, le Premier ministre dit compter sur «l’action patriotique des
leaders d’opinion, des religieux, des coutumiers et autres personnes de ressources de leurs communautés d’origine».

Wakatt Communication

Le Burkina Faso essuie depuis avril 2015, des attaques meurtrières attribuées à des terroristes dans plusieurs de ses localités, provocant le déplacement de plus de 1, 2 millions de personnes.

Après une relative accalmie ces derniers mois, la situation est redevenue préoccupante ces dernières semaines car des assaillants ont ouvert le feu à plusieurs reprises contre des citoyens désarmés à l’Est, au Nord et au Centre-nord.

«Le combat contre le terrorisme est une lutte de longue haleine et que seule, l’union sacrée des filles et fils du Burkina Faso peut permettre d’en venir à bout», a assuré Christophe Dabiré.

Il a également invité «tous les Burkinabè à se mobiliser pour lutter contre la radicalisation et l’extrémisme violent, combattre la stigmatisation et à bannir le repli identitaire qui sont sources de conflits meurtriers».
Agence d’information du Burkina

Ajouter un commentaire