Tueries de Yirgou: “pour le moment, il n’y a pas eu d’interpellation” Procureur du TGI de Kaya

Selon le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Kaya, Abdoul Kader Nagalo a confié que pour le moment, il n’y a pas eu d’interpellation après les tueries de Yirgou. 

“Une enquête est ouverture depuis le 1er janvier. Le but de cette enquête judiciaire s’agit de constater les faits sur le terrain, de constater les infractions qui ont été commises face à la loi, de rassembler les preuves, de poursuivre les auteurs, les co-auteurs, les complices, éventuels instigateurs justement de ces infractions”, à annoncé au 20h de la RTB lundi le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Kaya, Abdoul Kader Nagalo.

“En matière de procédure judiciaire, il faut se l’avouer, on ne peut pas se donner un délai. Lorsque l’enquête va finir, il va falloir que les enquêteurs nous envoient le procès verbal d’enquête et nous allons lui donner la suite”, a confié Abdoul Kader Nagalo.

Le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Kaya rassure:” Déjà sur le terrain, une équipe de 10 enquêteurs est à pied d’œuvre et il y a un renfort qui doit aller les assister pour que les choses aillent vite.”

En rappel Des individus armés non identifiés à moto ont fait irruption le mardi matin au domicile du chef village, tuant 6 personnes dont le chef du village et son premier fils avant de prendre la fuite.

En représailles, des habitants s’en sont pris à des membres de la communauté peulhe du village. Selon les sources officielles ont dénombrerait 47 morts mais seulement d’autres source e chiffre pourrait être le double.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.