Houndé/ Tuy

Tuy : La mairie de Boni incendiée par des hommes armés

La mairie de Boni à une quinzaine de kilomètres de Houndé (Tuy), a été incendiée par des hommes armés qui auraient également enlevé un professionnel de la santé, appris l’AIB.

Selon nos sources des hommes armés ont fait irruption dans le village de Boni dans la nuit de lundi à mardi vers 22h et ont incendié les locaux de la mairie provoquant d’énormes dégâts matériels.

Un professionnel de la santé dont on est sans nouvelles dans le village, aurait été enlevé par les agresseurs au cours de leurs opérations, selon plusieurs sources locales.

En rappel La brigade de gendarmerie de Houndé ( Tuy ) a été attaquée par des hommes armés dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 août 2022, a appris l’Agence d’information du Burkina (AIB).
La gendarmerie de Houndé a été prise pour cible par des hommes armés vers 00 heure dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des tirs ont duré jusqu’à 1 heure passée selon nos sources de l’AIB
Les informations reçues pour l’heure , font état de dégâts matériels enregistrés.

Les autorités burkinabè n’ont pas encore réagi à cette attaque qui est intervenue quelques heures après l’annonce de la réorganisation de l’armée burkinabè afin de renforcer la lutte contre le terrorisme.

En juillet dernier « des individus armés ont attaqué les populations civiles de Bourasso, une localité située près de Dédougou », chef-lieu de la province du Mouhoun, a indiqué une source sécuritaire. « On dénombrait une quinzaine de victimes (mortes), des hommes, femmes et enfants, selon un bilan provisoire », a ajouté cette source.

Le Burkina Faso est confronté depuis 2015 à un cycle d’attaques armées attribuées aux groupes armés terroristes dans plusieurs de ses régions. Ces attaques ont fait à ce jour de nombreuses victimes militaires et civiles et des milliers de déplacés internes.

Après le Sahel, le Nord, Centre-Nord, l’Est, des attaques sont constatées dans la Boucle du Mouhoun, l’Ouest et le Sud-Ouest, entre autres.

Agence d’information du Burkina

Ajouter un commentaire