ONATEL: le SYNATEL accuse le Directeur de vouloir couler la société

Share Button

Le Syndicat national des télécommunications (SYNATEL) était face à la presse ce mercredi 25 juillet 2018. Occasion pour le Syndicat de se prononcer sur la crise qui prévaut à l’ONATEL.

Les responsables du Syndicat ont le sentiment que leur patron veut faire crouler l’entreprise. « Il veut tout casser et partir parce qu’il tient à se venger des travailleurs et du gouvernement qu’il accuse de l’avoir contraint, en 2016, à conclure un protocole d’accord avec le SYNATEL », peut-on lire dans la déclaration liminaire.

Le SYNATEL a profiter faire des révélations concernant la vie de l’ONATEL: «plusieurs clients ont leur ligne en panne.  Certaines pannes durent six mois, voire un an par manque de matériel pour le dépannage ou que les sous-traitants n’ont pas été payés et refusent de faire le travail. Dans certaines agences, des devis d’installations sont payés mais aucune possibilité de réalisation par manque de matériel ».A les en croire, « là où vont nos concurrents, où ils investissent,  nous, nous avons de la peine. Même pour sécuriser ce qui a déjà été fait,  c’est difficile. Les investissements censés redonner de la valeur à l’entreprise sont constamment revus à la baisse».

Selon Soulemane So, « le directeur général cultive la suspicion et la terreur envers ses collaborateurs immédiats en vue d’obtenir leur silence face aux dérives de gestion ». C’est tout cela qui justifie le fait que les travailleurs n’arrivent pas à faire la maintenance convenablement. 

 

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.