Après l’attaque de janvier 2016, la première d’envergure, certains dignitaires actuels, comme le président de l’Assemblée, Salif Diallo, avaient voulu voir la main déstabilisatrice de l’ancien régime derrière l’attentat. « Les gens de Blaise [Compaoré] disent qu’ils avaient des réseaux, mais moi je parlerais plutôt de deals entre eux »,La suite …..

Les trois victimes non identifiées suite aux attentats perpétrés dans la nuit du 13 au 14 Août 2017 à Ouagadougou au restaurant Aziz Istanbul le sont à présent. Ce sont : NATIONALITE BURKINABE – TAPSOBA ISMAËL – YARO Issouf NATIONALITE ALGERO-CANADIENNE – DIFFALAH Bilel Le Service d’information du Gouvernement.La suite …..