Aéroport FHB d’Abidjan : un vol d’Air Côte d’Ivoire a failli se crasher

Grosse frayeur pour des femmes leaders religieuses de Côte d’Ivoire et les autres passagers du vol HF 530 Lagos (Nigeria) – Abidjan (Côte d’Ivoire), en début de matinée du samedi 17 février 2018.

En effet, de retour de Lagos (Nigeria) où elles ont participé au programme religieux de femmes leaders, dénommé « Fête d’Esther », du 14 au 16 février 2018, ces femmes leaders religieuses ont eu, selon elles, « peur pour leur vie parce que le pilote a dû faire atterrir brutalement l’avion ».

« Tout a commencé après que nous avons pris le petit déjeuner. Un steward a annoncé un petit souci technique, et a indiqué que l’avion prendra 45 minutes avant d’atterrir. Il a demandé à tous les passagers de se défaire de leurs bijoux et autres objets en métal. Des consignes ont été données pour se protéger contre les chocs.

Emission Digitale Actu 5

Emission Digitale Actu 5 Présentation Tahirou BATIONO dit Garnett - Les propos d'une infirmiere chef indignent les internautes - Facebook, Twitter, Linkedin sont les reseaux sociaux les plus utilisés au Burkina Faso

Publiée par Wakatt Communication sur Samedi 20 février 2021

On devait suivre les instructions, au moment de l’atterrissage de l’avion. Le steward a dit que le problème sera réglé manuellement par le commandant, et il a demandé aux passagers de ne pas avoir peur. C’est lorsqu’il est revenu demander s’il y avait des médecins et des sapeurs-pompiers à bord, que la peur a vraiment gagné tout le monde. L’avion a atterri brusquement.

L’avion a failli se crasher. Tout le monde a été secoué. Il y a eu du secours pour que l’avion entre totalement dans l’aéroport. On ne sait pas trop pourquoin on n’estpas sorti tout de suite de l’avion. Il faisait chaud, mais la tension nous a donné des sueurs froides dans l’avion. C’était un cauchemar « , nous a confié l’une des femmes leaders religieuses, dans la matinée du lundi 19 février 2018.

Soir info

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.