Arbinda: 31 femmes tuées lors d”une attaque

Dans un communiqué d’hommage aux victimes de l’attaque simultanée contre le détachement militaire et des civils à Arbinda (sahel), le président du Faso Roch Kaboré, souligne que « 35 victimes civiles, en grande majorité des femmes » sont morts dans cette attaque perpétrée mardi 24 décembre par des hommes armés.

« Cette attaque barbare a occasionné la mort de trente-cinq victimes civiles, en grande majorité des femmes. Je présente mes sincères condoléances aux familles des victimes », a déclaré Roch Kaboré.

Il salue également l’ « engagement » et la « bravoure » des militaires en faction au niveau du détachement qui ont opposé une riposte farouche aux assaillants. « L’action héroïque de nos soldats a permis de neutraliser quatre-vingt terroristes et de récupérer d’importants matériels militaires et des moyens de locomotion », a –t-il indiqué.

Selon l’état-major général des armées il s’agit d’une attaque terroriste d’une rare intensité qui a fait 80 terroristes abattus, 7 militaires tués et une vingtaine de blessés. « Je m’incline devant la mémoire des braves soldats tombés au cours des combats, et souhaite prompt rétablissement aux blessés », a dit le président du Faso.

Arbinda: Un deuil national de 48 heures

Ajouter un commentaire