Oursi: 5 gendarmes ont été tués et 21 terroristes neutralisés selon l’armée

Dans un communiqué de l’Etat major parvenu à la rédaction de Ouaga24 on apprend qu’une contre-offensive des Forces de défense et de sécurité ce 5 février a permis de neutraliser 21 terroristes. Malheureusement, 5 gendarmes ont été tués au cours des combats.

« Dans la matinée du mardi 05 février 2019, en réaction aux opérations menées par les Forces de Défense et de Sécurité le lundi 04 février 2019 dans les départements de KAIN, BANH et GOMBORO, un détachement militaire du Groupement de Forces de Sécurisation du Nord (GFSN) installé à OURSI (Province de l’Oudalan, Région du Sahel) a été attaqué par des terroristes. Les Forces de Défense et de Sécurité ont repoussé cette attaque et lancé une contre-offensive. Le bilan fait état de cinq (05) gendarmes tombés lors des combats et de trois (03) blessés dont deux (02) dans un état grave. La contre-offensive de nos Forces de Défense et de Sécurité a permis de neutraliser vingt-un (21) terroristes et les opérations de ratissage de la zone se poursuivent.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. ll tient à rassurer les populations, que dans le respect des règles d’engagement, tout sera fait pour rétablir la sécurité sur l’ensemble du territoire national. »

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.