Police Nationale: tout les service de la police nationale sont suspendu

La TROUPE (une organisation de la police nationale) entame ce lundi 4 mars 2019 un arrêt des services sur toute l’étendue du territoire. Tout service de la police nationale (legalisation, CNIB, passeport, circulation, aéroport, patrouille) est suspendu jusqu’à ce que le gouvernement Christophe Dabiré décide de la reprise des négociations avec  l’UNAPOL, de l’adoption et l’appilcation des décrets de la loi 027 du 2 juin 2018 portant cadre et statu du personnel de la police nationale, a t’elle annoncé.

Pour constater l’effectivité du mouvement, nous nous sommes rendus dans certains commissariats de la ville Ouagadougou.

Au commissariat de Ouaga 2000, les usagers viennent et repartent la mine serrée car ils n’ont pas obtunu le service pour lequel ils étaient venus.
Ces derniers sont accueillis à l’entrée par les agents de la police qui font savoir qu’ils ne travaillent pas aujourd’hui en demandant aux usagers de passer Jeudi 7 mars voir.

Au commissariat de Bogodogo le constant est le même. Le parking habituellement rempli de moto est vide.

Les usagers qui viennent repartent brédouille et engoissés comme c’est le cas d’un opérateur économique que nous avons rencontrés. Ce dernier a été cambriolé dans la nuit du dimanche 3 mars au lundi 4 mars 2019. Venu faire une déclaration de perte de certains objets et sa carte nationale d’identité burkinabé (CNIB), il apprend la suspension des services.

Le commissariat central de Ouagadougou obéit également au mot d’ordre. Les citoyens qui y vont se retournent car les services ne fonctionnent pas.

Ouaga fm

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.