Quinze personnes ont été tuées dans une attaque armée perpétrée dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 juillet 2019 par des individus armés non identifiés qui ont fait une incursion dans le village de Dibilou (centre-nord du Burkina), selon un communiqué du gouvernorat de Kaya publié samedi. OutreLa suite …..

Interpellé dans un premier temps au Sahel pour des faits de terrorisme, Diallo Abdoulaye verra sa jambe droite amputée à Ouaga en raison d’une blessure contractée lors de cette arrestation. En attendant son transfèrement, il était interné dans un hôpital de la capitale pour des soins. Malgré son handicap, leLa suite …..

Le Conseil des ministres s’est tenu ce jeudi 25 juillet 2019 sous la présidence du chef de l’État, Roch Marc Christian Kaboré. Au sortir de la rencontre, le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou est revenu sur les grands dossiersLa suite …..

Zoromé Souleymane, conseiller en gestion des ressources humaines et directeur de l’organisation des concours à l’agence générale de l’Etat a été relevé de ses fonctions au cours du conseil des ministres de ce jour. En rappelle les propos tenue par le directeur de l’organisation des concours à l’agence générale deLa suite …..

Déclaration liminaire de la conférence de presse CFOP du 23 juillet 2019 Avant-hier, onze personnes ont été assassinées à Dablo, dans le Sanmatenga. Et hier nuit, deux autres ont été tuées à Gagara 2, dans la commune de Gorom-Gorom. Pour le repos de leurs âmes, nous demandons une minute deLa suite …..

S’il faut déplorer le caractère pauvre et lacunaire de la motivation de sa décision, il faut tout de même dire que cette auto-saisine du Conseil Constitutionnel limitait déjà son champ à la loi modificative du code pénal, alors que l’essentiel des dispositions querellées se trouvaient déjà, bien en amont, dansLa suite …..

Je n’ai jamais lu une décision d’une haute juridiction d’un Etat aussi pauvre en motivation. C’est an ces termes que le professeur de droit Pierre Meyer a réagit à l’annonce de la décision du conseil Constitutionnel . Mieux il qualifie d’effrayant cette décision .”Effrayant quand on sait que le ConseilLa suite …..

Le dialogue politique entre la majorité et l’opposition, consacré à la situation nationale et aux élections de 2020 au Burkina Faso, a abouti à un « large consensus », a annoncé lundi le chef de file de l’opposition, Zéphyrin Diabré.Ce dialogue politique a réuni pendant une semaine au palais présidentiel une quarantaineLa suite …..

Le Conseil constitutionnel a déclaré conforme la loi modificative du Code pénal adoptée le 21 juin 2019 par l’Assemblée nationale, selon une décision de l’institution datée du 19 juillet dont radio Oméga a obtenu copie. Jugée liberticide par les organisations professionnelles de presse ainsi que des organisations de défense desLa suite …..

À plusieurs reprises, le président burkinabè a dénoncé les «liens» et même le «deal» qu’auraient passé son prédécesseur et les groupes qui harcèlent le pays. Pour Compaoré, c’en était trop. Profondément agacé, il est sorti de son silence, d’abord par un communiqué, puis par une lettre personnelle à Kaboré. DansLa suite …..