Blaise Compaoré devant la haute cour de justice




L’ancien président Blaise Compaoré sera bientôt jugé . N’ayant pas répondu aux convocations, il sera jugé en son absence.Il est jugé en sa qualité de ministre de la Défense, dans la répression qui a précédé sa chute en octobre 2014.

«La Haute Cour de Justice va statuer dans les semaines à venir sur le dossier de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014», ayant précipité la chute du régime du président Blaise Compaoré, selon un communiqué du Parquet près de la Haute-cour de justice.

Selon le Parquet, Blaise Compaoré (en exil en Côte d’Ivoire) et les six membres de son dernier gouvernement (34 ministres au total), qui manquent encore à l’appel, «seront néanmoins jugés en leur absence», «dans le cadre de la répression sanglante des manifestants». Parmis les 7 on peut citer  Kaboré Lamoussa Salif, ancien ministre des mines, Bembamba Marie Lucien de l’économie, l’ancienne ministre de l’éducation nationale Barry/Boly Koumba, l’ancien ministre chargé de missions Kouanda Assimi, Ouédraogo Salif ancien ministre de l’environnement et Ouédraogo Tinga Jérémy, ancien ministre des ressources animales sans oublier Blaise Compaoré.

RAPPEL

En rappel, la Haute cour de justice avait abandonné en septembre 2016, les charges de haute trahison et d’attentat à la Constitution contre l’ancien chef d’Etat pour manque de lois y afférant.

Par contre, elle n’avait pas exclu de poursuivre M. Compaoré, également ministre de la Défense au moment de sa chute, pour sa pour sa responsabilité présumée dans la sanglante répression.

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.