Affaire Tanwalbougou: les 12 personnes n’ont pas étés exécutés ( procureur)

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Fada N-Gourma etait face aux holles de média ce 27 Mai 2020. l’objectif étant d’informer l’opinion sur l’évolution de l’enquête sur la mort de de 12 personnes à Tanwalbougou

selon le procureur L’enquête engagée n’a pas permis d’identifier la cause de la Mort des 12 détenus. Ni les constatations de l’infirmier chef de poste de tanwalbougou, ni celles effectuées par une Douzaine de Médecin de l’hôpital de fada n’ont permis de déceler des balles ou traces de balle sur les corps des victimes.

« Ce constat d’usage a été fait en compagnie de l’infirmier chef de poste de Tanwalbougou. Le constat des 12 corps sans vie a été fait avec des prises de photos », a confié le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Fada N-Gourma.

3 rescapés détenus dans la même cellule ont affirmé lors de l’audition que leurs co-detenus n’ont pas été tués par balles. Seule une autopsie pouvait déterminer les causes exactes. Elle n’a pu été faite par manque de plateau technique…

« Les résultats de cette enquête ne permettent pas déterminer les causes exactes des décès d’où la nécessité d’envisager des investigations plus approfondies qui sont toujours possibles » à indiquer le procureur.

Ajouter un commentaire