Attaque de Toéni: le groupe de Iyad Ag Ghali revendique l’attaque

Le groupe de soutient à l’Islam et aux musulmans du Malien Iyad Ag Ghali a revendiqué l’attaque de Toéni qui à couté la vie à 10 gendarmes le jeudi 27 Décembre 2018.

Le bilan de l’attaque s’élève officiellement  à 10 morts. Il s’agit de toute l’équipe partie pour constater l’incendie d’une école à Loroni, localité située à 25 km de Toéni dans le Sourou, région de la boucle du Mouhoun.

Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (en abrégé GSIM) est une organisation militaire et terroriste, d’idéologie salafiste djihadiste, formée le 1er mars 2017 pendant la guerre du Mali. Il naît de la fusion d’Ansar Dine, des forces d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) dans le Sahel, de la katiba Macina et de la katiba Al-Mourabitoune.

Le groupe terroriste dirigé par le Malien Iyad Ag Ghali a également revendiqué le double attentat du 02 mars 2018 à Ouagadougou.

Depuis le double attentat de Ouagadougou, Iyad Ag Ghaly est le chef jihadiste le plus recherché de la région. À moins que cet ancien interlocuteur privilégié d’Alger et de Bamako ne bénéficie toujours d’une protection

Sécurité: ce qu’on sait de l’attaque de Toeni

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.