Coronavirus : découverte d’une nouvelle variante du coronavirus au Royaume-Uni

L’Europe tente de se barricader face à une variante du coronavirus circulant dans une partie du territoire britannique et jugé « hors de contrôle » par Londres.

Belgique, Pays-Bas, Italie, Allemagne, Luxembourg, Irlande, France… Alors que se multiplient les annonces de suspensions de vols en provenance du Royaume-Uni, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle ses membres en Europe à « renforcer leurs contrôles » du fait de cette nouvelle souche.

Dans la plupart des cas, les suspensions de trafic avec le Royaume-Uni prennent effet à minuit dimanche soir et doivent durer un jour ou deux par précaution en attendant d’évaluer le risque constitué par la nouvelle souche et de décider d’une réponse coordonnée au niveau de l’Union européenne.

Hors du territoire britannique, une poignée de cas ont été rapportés au Danemark (9), aux Pays-Bas (1) et en Australie (1) selon l’OMS, qui recommande à ses membres au niveau mondial « d’accroître leurs (capacités de) séquençage » du virus avant d’en savoir plus sur les risques posés par la variante, a indiqué une porte-parole.

Selon l’OMS, outre « des signes préliminaires que la variante pourrait être plus contagieuse », la variante « pourrait aussi affecter l’efficacité de certaines méthodes de diagnostic », là aussi selon « des informations préliminaires ». Il n’y a en revanche « aucune preuve d’un changement de la gravité de la maladie », même si ce point fait aussi l’objet de recherches.

Les experts de l’Union européenne sont par ailleurs arrivés à la conclusion que les vaccins actuels contre le Covid-19 restaient efficaces face à la nouvelle variante, a annoncé dimanche soir le gouvernement allemand.

AFP


LA RÉDACTION VOUS RECOMMANDE

Ajouter un commentaire