Dialogue politique: désaccord entre l’opposition et la majorité au sujet des thèmes

Pour le Dialogue politique initié par le Chef de l’Etat, un Comité restreint a été mis en place. Le Comité a déposé ses travaux depuis le 07 mai dernier. Nous sommes en attente de la convocation du dialogue.

Toutefois, interrogé sur le sujet lors d’un déjeuner de presse tenu le 10 juin dernier, le Président par intérim du MPP, Monsieur Simon COMPAORE, a répondu en substance, je cite: “Il y’en a au début qui avaient estimé que le débat politique devait embrasser beaucoup de points. Pour de tels regroupements, il faut faire beaucoup attention pour ne pas tomber dans des erreurs. Nous ne sommes pas à l’heure des conférences nationales souveraines.” Fin de citation.

Cette déclaration de Monsieur Simon COMPAORE laisse croire que les deux parties se sont accordées sur les thèmes du Dialogue, mieux, que les thèmes sont en nombre restreint. L’Opposition politique se démarque de ces propos du premier responsable du MPP, qui, du reste, sont contraires à la conception du Président du Faso et du Premier ministre.
Le MPP et sa Majorité veulent que nous dialoguions avec eux uniquement sur l’organisation des élections, alors que nous estimons que le pays est en danger, et qu’il faut débattre de toutes les grandes questions touchant à la vie de la Nation (Voir liste des thèmes proposés par le CFOP).

Wakatt Communication

Extrait de la déclaration du CFOP

Ajouter un commentaire