Economie Société

CSC: Le juge d’instruction a placé Nathalie Somé sous mandat de dépôt ce mercredi 6 septembre (2017).

Share Button

La présidente du Conseil supérieur de la communication Nathalie Somé a été déférée mercredi, pour des malversations présumées de fonds publics, révèlent plusieurs médias.

L’incarcération de la présidente du Conseil supérieur de la communication faite suite à celle hier mardi, du Directeur de l’Administration et des Finances de l’institution  Souleymane Séré, à la prison civile de Ouagadougou (MACO).

Selon le quotidien public Sidwaya, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) reprochent à Mme Somé, à M. Séré et au Directeur des marchés publics de l’institution, des malversations portant sur près de 650 millions de FCFA.

Cette somme, d’après l’ASCE-LC, a été ponctionnée sur plus d’un milliard de FCFA alloué à l’organisation des élections couplées législatives et présidentielle de novembre 2015.

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.