Les vacances, c’est bientôt fini, les bancs vont encore bouger. En effet, la rentrée scolaire est prévue pour le 1er octobre 2017, dans deux semaines. Entre problèmes de scolarité, de fournitures et de places, les parents d’élèves, certains en tout cas mènent une lutte pour « caser » leurs enfants. La difficultéLa suite …..

Les vacances, c’est bientôt fini, les bancs vont encore bouger. En effet, la rentrée scolaire est prévue pour le 1er octobre 2017, dans deux semaines. Entre problèmes de scolarité, de fournitures et de places, les parents d’élèves, certains en tout cas mènent une lutte pour « caser » leurs enfants. La difficultéLa suite …..

Un arrêté conjoint du ministère de l’éducation nationale et celui de la fonction publique pris, ce lundi 18 septembre 2017, fixe les nouveaux horaires de travail dans les établissements scolaires. Dans les structures d’éducation préscolaire, les cours vont désormais du lundi au vendredi, de 8h00 à 11h30 Dans les écolesLa suite …..

La rentrée administrative a débuté dans les établissements d’enseignement public le vendredi 15 septembre 2017. Si les acteurs académiques s’activent, les parents d’élèves, certains en tout cas, se débattent pour trouver le matériel adéquat pour leurs enfants. Entre cahiers, académy, stylos et sacs, il n’est pas toujours aisé de trouverLa suite …..

Ceci est un communiqué de presse de l’unité d’action syndicale (UAS) sur la crise à l’hôtel SOPATEL Silmandé. La crise à SOPATEL SILMANDE est consécutive à l’arrivée d’un nouveau Directeur Général, M. SALL qui a entrepris de remettre en cause les acquis des travailleurs et dont la gouvernance est marquée parLa suite …..

Ceci est un appel à détresse du commerçant et promoteur d’entreprises Pascal Bouda qui dit subir «depuis plusieurs années des pressions morales et psychologiques inadmissibles de la part d’une organisation funeste, occulte et clandestine ». «Cette sordide nébuleuse a décidé, par l’intermédiaire de ses « envoyés et missionnaires », de meLa suite …..

B.S. et B.T. ont comparu, le vendredi 18 août 2017 au Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso, respectivement pour les faits de « flagrant délit d’escroquerie » et « complicité d’escroquerie » dans une affaire de parcelles, qui se serait passée courant 2013-2014. Considéré comme le principal accusé, B.S. estLa suite …..